Les Dérapeutes + Thom Folly solo

×

Message d'avertissement

  • La prévente est terminée
  • Les soumissions de ce formulaire sont closes.
Prix: 
15$
Type d'évènement: 
Spectacle

Joshua Dessureault: Chirodérapeute

Yann Dessureault: Musicodérapeute

François Gaudreault: Psychodérapeute

Qui sont les Dérapeutes?

Vêtus de leur sarrau noir, les Dérapeutes prodiguent leurs soins sur scène où, contrairement à l’hôpital, l’ambiance est propice aux laisser-aller et à la fête. Ces « dérapies » du trio sont bien plus qu’un clin d’œil à la profession du chanteur et chiropraticien Joshua Dessureault. Entre les traitements médicaux et la dérape, qui sont les Dérapeutes ?

Les Dérapeutes, c’est originalement le projet des cousins Dessureault, Joshua et Yann. Ce dernier, guitariste classique, accepte un échange de service avec Joshua : des cours de guitare contre des séances de chiropraxie.

De rencontre en rencontre, le projet des Dérapeutes nait. S’y ajoute une violoniste, l’ergothérapeute Sandra Boulanger, jusqu’à ce qu’elle quitte le Saguenay–Lac-Saint-Jean pour Montréal. En pleine sabbatique de Québec Redneck Bluegrass Project et en congé de paternité, le contrebassiste Frank Gaudreault joint les cousins Dessureault dans leur démarche dérapeutique.

Joshua et Yann n’en sont pas à leur premier groupe. Adolescents, les deux avaient appris à jouer ensemble de la musique dans un groupe de reprises punk. Puis sans Yann, Joshua a été dans une formation hardcore qui avait déjà ouvert pour Anonymus.

Yann est devenu guitariste professionnel tandis que Joshua a opté depuis quinze ans pour une carrière reflétant ses saines habitudes de vie : la chiropraxie. Mais la musique lui manquait :

« Il y a six ans, je n’étais pas capable de gratter et jouer en même temps. Avant, je ne jouais jamais acoustique. Mais j’avais le rêve de jouer devant un feu de camp », raconte le chiropraticien.

Jouer autour d’un feu, mais pas n’importe quel camp : le sien. Joshua et son frère Didier en sont propriétaires depuis quinze ans. Fondé en 1983 par un de leur oncle et leur père, le Camp au Lac à l’orignal, lieu rustique sans téléphone ni internet, est une source d’inspiration pour les Dérapeutes qui lui rendent hommage dans la chanson Job de pitch.

Dans ce même camp, JP Tremblay de Québec Redneck Bluegrass Project s’y réfugie pour composer. Le frère de Yann, Cédric Dessureault, est de la toute première mouture de QRBP, alors que les musiciens vivaient en Chine.

L’esprit rassembleur du Camp et l’ambiance festive de ses feux animés se retrouvent dans la philosophie des Dérapeutes où tout est une question d’équilibre :

« Une dérapie, c’est libérer des tensions, aller dans ses zones de dérapages contrôlés à l’occasion. Parce que le reste du temps, on est trois pères de famille responsables, des travailleurs autonomes », résume Joshua Dessureault.

L’an dernier, le groupe faisait paraître Yanarchy, comptant neuf chansons dont la réalisation est signée par Sébastien Morasse, réalisateur et propriétaire de la microbrasserie Riverbend.

Un EP sortira prochainement. Toujours écrits dans un langage bien québécois, les propos des chansons porteront moins sur l’humour et les maux.

« Les nouvelles tounes sont plus responsables. Pas moralisatrices, mais avec des messages écologiques derrière. L’esprit punk ressort plus que dans le premier album », explique Joshua Dessureault.

Sans presse, le groupe n’a fixé aucune date. Il jamme d’abord pour le plaisir tout en conciliant l’horaire chargé de Frank avec QRBP. D’ici la parution, les nouvelles compositions des Dérapeutes sont jouées durant leur spectacle-thérapie.

(source: www.spectaclesbonzai.com)

EN PREMIÈRE PARTIE:

THOM FOLLY SOLO

Achat de billets en ligne